Tarte flambée: le succès d’exportation venu d’Alsace

Une pâte garnie de bons ingrédients, qui est toujours un régal. Voilà une description qui aurait tendance à évoquer une pizza. Pourtant, il est ici question de la tarte flambée, qui a son propre signe distinctif: une pâte ultrafine. Et ce n’est pas un hasard: autrefois, dans les fermes alsaciennes, le pain était cuit dans un four à bois. Comme on ne disposait pas encore des techniques modernes pour déterminer la température du four, on avait inventé une parade: un petit pâton était abaissé en couche toute fine, puis garni de crème rendue acidulée, avant d’être enfourné pendant deux à trois minutes. Lorsque la «tarte à la crème» était bien cuite, on savait que le four avait la bonne température et on dégustait la tarte, évitant ainsi – à l’époque déjà – tout gaspillage alimentaire. Si la fine pâte avait brûlé, on savait qu’il fallait d’abord laisser un peu refroidir le four avant d’enfourner le pain. Ce procédé était donc une manière de «tâter le terrain» afin de déterminer la bonne température pour la cuisson du pain. Si la tarte flambée n’était donc qu’un simple «instrument de mesure», elle n’en était pas moins savoureuse. Quant à l’origine de son appellation, elle la tire tout simplement des flammes qui s’élevaient encore dans le four lorsque la pâte ultrafine était enfournée en guise de «test». De là est né le nom de «tarte flambée».

Une infinité de variétés

La tarte flambée classique est garnie d’oignons et de lardons. Mais il en existe d’innombrables variantes, sucrées ou salées, tour à tour garnies de pommes ou de poires, ou encore de champignons, de courge, de poireau, de saumon ou de fines herbes. Tout est permis en termes de créativité! La tarte flambée peut également être préparée sur un gril ou dégustée froide. Et comme nous sommes, nous aussi, des fans de tarte flambée, nous en avons créé une version au Tilsit, garnie de figues, de roquette et de Tilsit doux. À tester absolument, c’est un délice!

Source

  • Wikipedia

Commentaires

Pas de commentaires

Écrire un commentaire

* Champs obligatoires